Retour à l’emploi des malades du cancer

De nos jours, l’amélioration de la qualité des soins allonge la vie des personnes malades d’un cancer. Toutefois, cette maladie est encore lourde de conséquences sociales et professionnelles.

Dans la vie de tout un chacun, le travail occupe, il est vrai, une place essentielle, non seulement pour des raisons économiques, mais aussi pour un accomplissement personnel et social.

Or, les malades, tout comme les soignants, sont mal informés des dispositions législatives et réglementaires en vigueur. Ils ignorent le rôle, voire même l’existence, des diverses structures susceptibles de les aider à anticiper la reprise d’une activité professionnelle.

Les malades décrivent, encore aujourd’hui, un parcours semé d’embûches. Difficile, en effet, quand on est atteint d’une longue maladie, telle que le cancer, de conserver sa place dans l’entreprise. De fait, un licenciement est, pour certains, une épreuve de plus à surmonter.

Aujourd’hui encore concilier vie professionnelle et maladie reste très difficile.

Le manque d’informations et la complexité des démarches sont autant de facteurs aggravants.

Depuis 2005 avec le service social de l’assurance maladie (CRAMIF), nous organisons des sessions d’aide au retour à l’emploi.

En parallèle, vous pouvez télécharger le guide pratique 2017 Prévenir la désinsertion professionnelle des malades du cancer. Il regroupe l’ensemble des interrogations des malades depuis 2006 et les réponses apportées par la Ligue contre le cancer du Val-d’Oise et la CRAMIF.

Télécharger le guide cancer 2017

Pour plus de renseignements, contacter Agnès Rousseau au 01 39 47 16 16.